L’improbable missive

Bonjour,

Désolé du temps que nous avons mis à vous répondre mais notre service s’est vu débordé lors des dernières semaines.

Oui, il est vrai que les insectes ne possèdent pas de paupières et ne peuvent donc fermer leur yeux.

Au plaisir, M*B*

Insectarium de Montréal

Share on Facebook Comments (0)

Mysterious

C’est drôle, il y a quelque jours tu me parlais de — ta déception? Ton regret? — de voir s’amenuiser la capacité de certaines des catégories des Annales à faire surgir le texte, l’idée, de la tête des sympathisants.

Et moi je me sentais coupable, n’ayant jamais vraiment été capable d’écrire autre chose, comme si je trouvais dans l’approche personnelle la seule position d’auteur honnêtement possible pour moi.

Et puis quoi?

J’ai découvert l’existence d’une nouvelle discipline, une science qui doit se trouver du côté le plus mou du spectre. « Memetics », que ses spécialistes l’appellent. Pour ces auteurs, les idées ont une vie, ce sont des organismes qui se reproduisent au même titre que les bestioles. Une « meme » serait l’une de ces bestioles dont la génétique serait faite d’informations s’assemblant pour former une idée. D’abord inspiré par d’obscure recherches sur l’influence du papier carbone et des photocopieurs sur les chaines de lettres du type « recopie ce message à neuf amis pour la chance, ceux qui ne l’ont pas copié sont morts » qu’ils auraient faient remonter à une intervention sournoise d’un certain Spiroberg. Depuis la popularisation des réseaux, puis des réseaux sociaux, leur idée a donné naissance à la notion de ‘contenus viraux’, basée sur cette métaphore.

Nos catégories sont-elles des organismes en voie d’extinction, ou plutôt de résistants parasites survivant dans la violente insipidité du quotidien comme ces bactéries qui pullulent au fond de l’océan, sans lumière ni oxygène?

à bientot,
Mjack

http://www.smithsonianmag.com/arts-culture/What-Defines-a-Meme.html

 

 

Share on Facebook Comments (6)
Robodrigue, 30/03/2011 [L'improbable missive]

Cher ami,

Il y aura de ça bientôt

500 cash loans payday loan, payday loan stores san diego

order viagra

trente-et-une années que nous

generic cialis pill

nous somme vus, bien des discount generic cialis online choses se

viagra

sont passées depuis.

How is Skin Whitening Forever Different? How To Whiten Your Skin? read more
zp8497586rq
Share on Facebook Comments (4)
Bébé Astronaute, 04/05/2010 [L'improbable missive]

Chères sympathisantes et activistes,

Je vous écris en tant qu’unique représentante féminine du comité central autoproclamé du FAS et du consortium des principaux investisseurs du Fonds d’actions stupide. Entourée de toutes ces brutes, je commence à me sentir un peu isolée : il me semble que vous vous faites rares ces temps-ci et je le sens, votre absence aura bientôt de fâcheuses répercussions sur le contenu de nos Annales. Je ne sais trop comment vous convaincre de vous joindre à nouveau à la lutte, mais j’adresse personnellement un message à chacune d’entre vous :

Xanthippe,

Pas un mot depuis que je t’ai traitée de petite planète. J’espère que tu n’as pas pris trop au sérieux cette petite rivalité que j’ai voulu instaurer entre nous. Dans la vraie vie, je suis une personne tout à fait  inoffensive et le FAS sert d’exutoire à mes appétits inavoués pour la bisbille et la raillerie. Je croyais que tu aurais l’aplomb de répliquer. J’espère que tu n’es pas fâchée et que tu es simplement trop occupée avec ta marmaille, ou bien que tu crains qu’ils ne découvrent un jour ce côté obscur de ta personnalité. Ou peut-être trouves-tu qu’il y a assez de mères indignes dans le paysage ces temps-ci et que tu préfères t’abstenir pour le moment.

Touche-toi,

Ton sens de la répartie me manque cruellement. Ta vie de couple t’apporte-t-elle plus d’émotions que tes vieux amis ? J’ose croire que tu ne nous as pas encore oubliés. J’attends avec impatience ton prochain Top 5.

Poule de luxe,

Tu es arrivée tout récemment et tu as compris avec tant de justesse l’univers du FAS. Je ne comprends pas pourquoi tu nous as séduits de la sorte avant de nous abandonner aussi froidement. J’espère que tu nous serviras bientôt une nouvelle leçon de triviale poésie.

Fée Étincelle,

Si seulement tu avais le courage de te faire un user et d’écrire un vrai article, peut-être que tu pourrais apporter un peu de fraîcheur au FAS. Tu devrais savoir que tu n’as qu’à communiquer avec l’agitateur afin de te joindre à notre lutte pour un quotidien délirant : agitateur@frontdactionstupide.net.

Lâchez pas les filles ! Je vous embrasse,

Bébé Astronaute

Share on Facebook Comments (11)
Poufiasse, 26/01/2010 [L'improbable missive]

Cher

online viagra without prescription

Amygdale,

Au début du mois de janvier, j’ai vu Avatar de James Cameron et je me suis demandé comment ça pouvait aller plus mal. Une semaine plus tard, un séïsme secouait Haïti. (suite…)

Share on Facebook Comments (5)

Dear Pat Robertson,

I know that you know that all press is good press, so I appreciate the shout-out. And you make God look like a big mean bully who kicks people when they are down, so I’m all over that action.

But when you say that Haiti has made a pact with me, it is totally humiliating.

I may be evil incarnate, but I’m no welcher. The way you put it, making a deal with me leaves folks desperate and impoverished. Sure, in the afterlife, but when I strike bargains with people, they first get something here on earth — glamour, beauty, talent, wealth, fame, glory, a golden fiddle. Those Haitians have nothing, and I mean nothing. And that was before the earthquake. Haven’t you seen « Crossroads »? Or « Damn Yankees »? If I had a thing going with Haiti, there’d be lots of banks, skyscrapers, SUVs, exclusive night clubs, Botox — that kind of thing. An 80 percent poverty rate is so not my style. Nothing against it — I’m just saying: Not how I roll.

You’re doing great work, Pat, and I don’t want to clip your wings — just, come on, you’re making me look bad. And not the good kind of bad. Keep blaming God. That’s working. But leave me out of it, please. Or we may need to renegotiate your own contract.

-Best, Satan

source: The Star Tribune

Share on Facebook Comments (0)
Poufiasse, 24/11/2009 [L'improbable missive]

Chère Maman, (suite…)

Share on Facebook Comments (1)
Bébé Astronaute, 20/06/2009 [L'improbable missive]

Imaginez la conversation entre un auteur célèbre du FAS – disons, Amygdale, par exemple – et une blogueuse sympathisante :

« Ça te tenterais-tu d’écrire des articles pour le FAS ? »

« Non, moé j’cross-post yienque. »

Share on Facebook Comments (1)
Bébé Astronaute, 28/02/2009 [L'improbable missive]

Salut È*,

Veux-tu dire que M*N* voudrait cuisiner sur un camp de planting ? Si elle est vraiment motivée à travailler dans une compagnie broche à foin elle peut contacter C*B* : C*.B*@p*g*.com ou aller voir sur le site www.t*-p*.com et chercher la compagnie P*F*, il devraient avoir un courriel pour le recrutement. Le site est plein d’infos sur le planting en général. Même si je ne veux plus rien savoir d’eux, j’ai quand même travaillé pour eux pendant six ans et je suis une sorte de légende là-bas. Elle peut dire mon nom ça va aider. Pour ma nouvelle compagnie, je ne peux pas vraiment lui donner les coordonnées, puisque je ne les connais pas. Je  ne crois pas que je pourrais référer quelqu’un de toutes façons.

Dis lui de se grouiller, il commence à être tard dans la saison.

E* xx
Becs pour M* aussi

***

Chère E*,

J’ai reçu ton mèle mais me demande quand même, la mémoire me faisant parfois défaut, qui es tu ? Peux tu me rafraichir la mémoire ?

D’avance merci !

C* C*

***

Bonjour C*,

Je ne sais quel acte manqué m’as fait cliquer sur ton adresse en même temps que celle de la personne à qui elle était vraiment adressée. Je crois qu’elle était simplement la suivante dans l’ordre alphabétique, mais peu importe. Même si j’avais complètement oublié ta présence dans ma liste de contacts, je ne vais quand même pas prétendre avoir oublié qui tu es.

J’espère que ton amnésie n’était qu’un exercice de style de ta part, sinon je ne perdrai pas mon temps plus longtemps avec un vieux punk comme toi (l’as-tu déjà vraiment été ?). Si le flou artistique persiste, tu peux toujours chercher des indices dans le courriel que je t’ai par mégarde envoyé.

Bonne chance,
E* xx

***

Salut E* !

Tu dis pUnK, je dis Bourgogne ! Je voulais éviter de dire des conneries en ces périodes électorales françaises, ce qui est presque un pléonasme puisque ici c’est un concours permanent entre les candidats à l’investiture républicaine suprême… Le résultat n’est pas connu, mais en attendant il pleut des  conneries niaises et perverses comme mousson dans le golfe du Bengale (ça doit être plus beau là-bas, remarque…).

Sinon moi je suis devenu directeur commercial d’un consortium international qui coupe des séquoias géants pour en faire des cure dents… C’est pour une clientèle très dispendieuse et asiatique qui s’en sert en tant que brochettes pour yeux de zepoulpe. Il parait que ça donne un goût « rafraîchissant » aux globes oculaires des octopodes ! Ah ! J’en avais assez de gagner des misères en me cassant le dos toute la journée et parfois la nuit ! Maintenant je voyage en première avec des gens interréssés sinon interessants…

Je signe des contrats dans des hôtels de luxe au pied desquels s’étendent les plus grands bidonvilles de la planète ; et lorsque je repense à ma vie passée, notamment cette triste période pseudo-punk qui a fait beaucoup de mal à mon ascension sociale, je me dis qu’il s’en est fallu de peu pour que je me retrouve dans ces allées boueuses pleines d’immondices et de rats cannibales et communistes, de l’autre coté de la baie vitrée pare-balles, à mendier des capsules de coca cola pour aller les revendre à la casse pour l’obole d’une orange OGM gâtée…

Je me suis un peu emporté mais cela fait si longtemps que personne ne m’a parlé de mon époque punk… J’ai pris tellement soin d’étouffer toutes réminiscences de cette période que cela me choque de voir encore quelqu’un de vivant faire référence à mon passé…

A ce propos, peux tu m’envoyer ton adresse ? J’aimerais t’envoyer un colis.

Sinon ça me fait vraiment plaisir d’avoir de tes nouvelles !

A +,
C*

***

(à suivre…)

Share on Facebook Comments (3)
Robodrigue, 20/02/2009 [L'improbable missive]

Courriel reçu pour Xième fois depuis mon arrivé sur internet (1995)

Permettez-moi de vous informer de mon desir d’entre dans le rapport d’affaires avec vous.  J’ai prie plus et après cela j’ai choisi votre nom entre tant d’autres  .
je pense que vous etes digne de la recommandation de ma prière. je me nomme Mlle FADIGA MIRIAM la seule fille des defunts  M. et Mme FADIGA moustapha Mon père etait un negociant de cacao et exploitant d’or à Abidjan la capitale economique de la Cote d’Ivoire, mon père a ete empoisonne par ses associes d’affaires. j’aimerais que vous me temoignez votre confiance afin que je fasse des affaires avec vous. Ainsi je n’aurai aucune hesitation,  me fier  vous pour des affaires simples et sincères. Ma mère est morte quand j’etais un bebe et depuis lors mon père
m’a pris a sa charge. Avant la mort de mon père le 29novembre 2003 à abidjan. Avant son deces il m’a   appelé au chevet et m’expliqua qu’il avait la somme de six millions cinq cents mille dollars USD ($6,500.000) dans un compte d’ordre fixe/ordre dans  la banque principale ici à abidjan il l’a deposé à mon nom comme etant le beneficiare de cet heritage.Il m’a egalement explique que c’etait en raison de cette richesse qu’il a ete empoisonne par ses associes d’affaires. Il à aussi conseillé de chercher un associe etranger dans un pays de mon choix ou je transfererai cet argent et l’employerai dans des investissements tel que la gestion de biens immobiliers ou la gestion d’hotel. Monsieur, je cherche honorablement votre aide des manières suivantes: (1) pour fournir un compte bancaire sur lequel transferer cet argent.(2) pour servir de gardien de ces fonds puisque j’ai seulement 22 ans.(3) Pour m’aider à immigrer dans votre pays avec une attestation de residence afin que je puisse y poursuivre mes etudes. Ainsi dit , je suis dispose à vous offrir 15% de toute la somme qui represente mon heritage en compensation pour votre effort après le transfert de ces fonds sur votre compte. En outre, vous indiquez vos options pour m’aider sachant pour
moi, j’ai la foi que cette transaction peut se faire le plus vite possible. J’aimerai avoir votre point de vue sur la question et cela selon votre disponibilite. Vous pourrez me joindre dès reception du present message a mon
email:  fad_miria2003@yahoo.fr
Merci , que Dieu vous benisse immensement.
Fadiga Miriam

discount cialis india

Je me suis permis de rêver plusieurs fois de Mlle Fadiga, je me suis imaginé ce que ça pouvait être partager des millions de dollars avec une princesse africaine. Avant son arrivée au Canada on aurait échangé des lettres pour mieux se connaître, après tout elle me confiait sa fortune familiale, elle aurait sûrement voulu mieux me connaître. Je lui aurais parlé des méchantes filles de Montréal qui nous abandonne à nous même sans nous donner la moindre chance de leur crier notre amour! Comme je l’imaginais, il est certain que Mlle Fadiga en aurait été outrée!

« Robodrigue, qu’elle me dit, les femmes canadiennes ne sont que de petites sottes, un androdrigue de votre qualité! abandonné! C’est contre-productif. Laissez-moi m’occuper de vous, dès mon arrivée à Montréal quand je sortirai de l’avion je vous reconnaîtrai, même si je ne vous ai jamais vu je sais que je vous reconnaîtrai! C’est vôtre manière d’écrire vos lettres, j’y ressens une grande tristesse… il y a deux robots en vous, laissez-moi les aimer »

Comme elle me comprend bien Miriame, woauuuuu… Alors moi je continue ma petite vie à Montréal en attendant qu’elle arrive. Je suis bien et les gens se disent « Robodrigue a un je ne sais quoi » c’est parce que bien loin d’ici il y aune femme qui m’aime et que j’estime plus que vous tous! Quand vous allez la voir, vous allez dire « Hé bien ce chenapan avait conquis le coeur d’une superbe femme d’un discount orlistat pills pays lointain et il est rendu millionnaire, quels idiots on fait! »

Mais depuis 5-6 ans toutes les fois où j’essaie de rêver à Mlle Fadiga je ne peux que m’imaginer quelques poilus arnaqueurs devant leur écran d’ordinateur espérant me soutirer du fric pour payer leur coke et leur tapineuse… Et je me dis que ça serait un sacré bon moyen pour payer mes « excès »; j’imagine que c’est ça perdre son innocence.

write essays for me
Share on Facebook Comments (5)
Robodrigue, 13/01/2009 [L'improbable missive]

Bien que je n’aie pas poussé l’expérience au même niveau que nôtre cher Amygdale, voilà déjà un bon bout de temps que j’entonne l’hymne national des solitaires… en solitaire. Car vois-tu, toi FASciste ou Fassisen, ou encore sympathisant du FAS, comme bon te semble l’ami, la vu des femmes me déprime mais, surtout, me stresse, et pour combattre cette anxiété je bois, ce qui agi comme dépresseur, donc tout est au niveau de la dépression. Mais pendant une heure ou deux quand l’effet de l’alcool est à son meilleur je me laisse prendre au plaisir et accomplit des actes profondément stupides, plus que dans la sobriété. Le dernier de ces actes fût de répondre à une annonce de Craig’s list où une jeune femme cherchait un être avec partager sa solitude, et qui, l’esperait-elle, pourait chasser son ennui. Cet acte fût accompli hier soir avant d’aller me coucher, j’étais très soul.

paxil 25 mg dose

Ce matin je me suis réveillé ave un sale mal de bloc, et toujours sous l’effet de l’acool. Avant d’accomplir mes besognes quotidiennes j’ai été voir mes courriels en ayant complètement oublié mon acte stupide du soir précédent, voici le e-mail que j’y ai trouvé.


Hi;
someone put my email address on craigslist.
can you please tell me which post you are
replying to and which city. i want to get to
the bottom of this.
please help me, so, i can call what ever website
is using my email address. then i can call the police
on this individual who is putting my email address on
the web.
I have your IP address and if you don’t reply back to
me to which website and which post you writing to me
from i will have no choice to include you in this.

thank you
i appreciate it.

Et aussi il y avait celui-ci, toujours de la même personne:

Hi Robodrigue;
My name is C*, and you emailed my daughter’s with you very scary email.
I just notified Craigslist with your email address since you did not reply back
to me. I know you’re not the fraudulent person here and that you’re a victim.
But, someone posted something on Craigslist with my daughter’s email address
and I need and I will get to the bottom of this. Also, since you have not replied
back to me with the link as to where you got my daughter’s email address, it’s
possible that you can be part of this. I gave your IP address and your email address
to Craigslist. If you don’t reply to me by tomorrow, and I don’t hear back from craigslist
I will be notifying the RCMP cyber-crimes unit.
This is not a joke, nor is it funny.

Mon VERY SCARY E-MAIL était:

Hey i’d like to meet as soon as possible

Sans blague Craig’s list c’est vraiment un truc de merde… Là où tout ce qui démoralise s’énergise..

office 2013 for students
Share on Facebook Comments (14)
Rhaa, 05/01/2009 [L'improbable missive]

Just as a crying baby who only elicits pity will continue to cry, the Jews of Europe will continue to cry out to the world instead of taking matters into their own hands. As long as they are told that they are helpless victims, Jews will only see their suffering prolonged.

The Jews of Europe, and the Diaspora as a whole, say they would like their own state. Yet such state must be earned. And earning a state – a piece of land to call your own – takes much more than incessant whining to the international community coupled with a desire to revert the course of history. It requires inner strength and the ability to create rather than destroy. This is what the Holy Roman Empire proved time and again for over 600 years, and this is what the Jews have yet to prove.

je vous suggère fortement de passer voir l’article original.

et un autre.

ce n’est pas toujours parce que c’est drôle qu’on en rit.

Share on Facebook Comments (10)
Poufiasse, 04/01/2009 [L'improbable missive]
how to cure diabetes

p>Ha! J’ai annoncé un marathon d’articles sur le FAS, mais j’ai pas dit dans quel ordre… (suite…)

Share on Facebook Comments (3)
Poufiasse, 24/12/2008 [L'improbable missive]

Je reproduis ici le commentaire que Rhâaa voulait partager au monde, dans l’espoir qu’il puisse ramener la fameuse chanson d’Amygdale au mois d’octobre, qui lui sied mieux. Ah oui. Henry ne fréquente pas à notre connaissance, nos annales. Le message s’est rendu à nous grâce à la magie du bot.:

La période des fêtes, un temps de partage et de solidarité, un temps propice à ouvrir son cœur, à manifester sa reconnaissance et à exprimer ses sentiments les plus profonds.

Cédrika a su réunir toute une population, faire naître un élan de solidarité hors du commun par delà des frontières. Elle a su toucher le cœur de millions de parents, de frères, de sœurs, et ce, partout à travers le monde et au-delà des différences. Elle les a réuni autour de ce qu’il y a de plus beau et de plus précieux aux yeux de tous : ‘’un enfant’’.

Un enfant c’est : la candeur, la pureté, l’innocence, la fierté, la joie de vivre, notre raison d’être. Ils sont là, à vous aimer gratuitement, à faire confiance, à rire, à pleurer, à courir, à sauter, à vous observer, à vous tourner autour, à se blottir contre vous, puis . . . .
l’instant d’après? Plus rien ! ? . . . . .

On les croyait en sécurité, On avait tout le temps devant nous, On remettait à demain le ‘’je t’aime’’ que nous voulions lui dire, puis, sans crier gare, la maladie, un accident, ou un prédateur nous l’arache.!!!

Soudainement tout s’écroule, les rêves envolés, les ‘’Je t’aime’’ tantôt retenus, restent bloqués dans la gorge à en suffoquer. La détresse et l’angoisse, l’espoir et le désespoir, la résignation et la révolte, la tolérance et la colère, s’affrontent et se bousculent dans vos tripes. Mais rien à faire, la réalité nous rattrape et nous claque en plein visage.
N’attendons pas au lendemain pour exprimer notre amour. Attrapons au passage chaque petit bonheur, car il risque de ne jamais revenir et ne plus être qu’un souvenir.

Pour la famille de Cédrika, un deuxième Noël sans notre Rayon de soleil, une absence douloureuse, brûlante qui éteint ce grand bonheur des Noëls précédents. Cependant, grâce à votre soutien et vos énergies, nous gardons espoir que des gens nous livrent l’information permettant de retrouver notre chère enfant. Puisse l’Enfant-Dieu toucher le cœur de ces personnes.

En cette occasion, la famille de Cédrika tient à exprimer toute sa gratitude pour tant de bonté, de sollicitude, de générosité, de soutien et d’encouragement. Ces marques de solidarité à son égard, en pareil drame, trouvent écho dans nos cœurs.

Nous exprimons notre plus grande reconnaissance envers toutes les personnes impliquées dans les recherches de notre petite. Merci aux policiers, aux journalistes, aux bénévoles, aux chercheurs, aux internautes, aux donateurs, aux organisateurs, aux commanditaires, aux imprimeurs, aux afficheurs, aux médiums, aux organismes d’aide, aux étudiants, aux professeurs, aux gens qui nous acceptent dans leurs locaux, dans leurs loyers, à nos secrétaires, à nos collaborateurs de tous ordres, à tous ces gens qui ont donné de leur temps, de leur argent, qui ont prié, qui nous ont offert une simple pensée positive, qui ont posé le moindre geste qui semble anodin, tous ces gens ont contribué à leur façon et par leurs efforts, à la poursuite des recherches de notre petite puce depuis 16 mois, nous disons un sincère merci.

À l’occasion de ce deuxième Noël empreint de cette triste séparation, de ce sentiment d’impuissance dévorant, de cette éternelle inquiétude face au sort de Cédrika, recevez gens de partout, nos plus sincères remerciements et nos meilleurs vœux.

À la population, nous demandons de continuer à nous soutenir et nous encourager, vous nous donnez espoir.
Aux enfants nous disons soyez prudents, amusez-vous et soyez heureux.
Aux parents nous vous invitons à rester aux aguets, à demeurer vigilants, à ne pas emprisonner vos enfants, à leur dire à cet instant même ‘’ Je t’aime’’, en les serrant fort.
Aux prédateurs nous disons : Laissez-vous toucher par l’Amour de ce Divin Enfant,
mais Ne touchez pas à nos enfants…. ‘’ Tolérance 0 ’’

La famille de Cédrika vous dit Merci et souhaite à toute la population

Un Joyeux Noël rempli de bonheur
Une année 2009 des plus merveilleuse

La famille de Cédrika Local : 819-840-8510 cedrikapro@hotmail.com
C.P. 1213, Trois-Rivières, Qc, G9A 5K8
Version : anglaise, espagnole, vietnamienne, etc disponible sur notre site officiel http://www.cedrika.com
S.V.P. faites circuler à tous vous contacts à travers le monde……. Merci

papy de Cédrika

essay writing online
Share on Facebook Comments (3)

Combien d’activistes du F.A.S. ont envie de promouvoir nos annales à l’occasion d’une émission de radio… Je crois que c’est CISM… je pense que ca se passerait début janvier. L’animatrice en question voudrait avoir 3 ou 4 activistes dans le studio en même temps. C’est dire.

À nous la gloire et le caviar de Zepoulpe. Vraiment, c’est de plus en plus clair qu’on va vaincre, à court ou à moyen terme.

college essay help online
Share on Facebook Comments (10)

Pour ceux qui l’ignorent, FAS-rencontres en vrai, c’est les personals de Craiglist. En cherchant l’âme-soeur essayant FAS-rencontres,  j’ai trouvé cette jeune dame qui capture presque parfaitement Canada Goose Chateau Parka et à son insu, l’esprit du cool is class war.
***
W seeks M: a recovering hipster/indie kid – 22 (trendy capital
Yes, it’s true. 
No I am not recovering from a drug Canada Goose Chilliwack Bomber addiction, alcoholism, or being a shopaholic. I am recovering from years of hispter-ism. 
///
I realized this a couple weeks ago…looking around my trendy Plateau neighbourhood, that I did not want to be defined by my skinny jeans and extensive American Apparel collection. 
I am sick of trying to give a shit about the new trendy, electro-synth-80′s inspired bands. I no longer want to think about buying those Matthew-Good style black rimmed glasses. I do not want to fit in at Urban Outfitters, or any other trendy bars/clubs. 
///
But my addiction to you, oh hipster world, is strong. 
///\\\\\\\
I love the way my skinny jeans rub my legs, and how I have spent hundreds of dollars buying over-priced American Apparel t shirts and sweaters. Oh hipster indie scene, you empty my bank account in a way that soothes my constant hangover. Pabst Blue Ribbon, you have been my close friend…and I feel so cool drinking you it’s like a gift from our proverbial God, which I assume to be that giant cross JUSTICE has. 
BUT ALAS 
/////
I cannot do you anymore. I have a problem, or I haz a problem. Oh LOLCATS…at least my addiction to you is pure and simple. 
I don’t want to pretend to be vegan. I don’t want to have a trendy haircut or listen to the new raaadddd bands. 
////\\\\\
So there. 
Hispter indie kids need not apply. I do not want to sit in your apartment and talk about how cool ____________ band is, and drink cheap disgusting Papsmear blue ribbon. 
But I DO………..damn you indie hipster scene…..DAMN…YOU
essay service
Share on Facebook Comments (10)
Share on Facebook Comments (8)
Poufiasse, 06/08/2008 [Julia Kristeva, L'improbable missive]

le téléphone sonne:

Jk: Julia Kristeva, intellectuelle Bulgare

solliciteur: Bonjour madame Kristeva, Benoit du Journal Le Devoir…

Jk: Jeune homme, je suis désolée mais je n’ai absolument pas le temps de vous parler, le devoir m’appelle.

solliciteur: …

Share on Facebook Comments (5)
Robodrigue, 19/06/2008 [Cool is Class War, L'improbable missive]

À part quelques status facebook mis à jours par les membres du FAS, rien en vue.

Share on Facebook Comments (2)